Catégorie : Test de matériels

Test jgAurora Magic 3D

JGAurora Magic 3D

J’ai eu maintenant quelques imprimantes, pour la plupart au-dessus du lot, et jusqu’a maintenant mes appréciations n’ont jamais été mauvaise, car aucun défaut majeur à date ne venait entacher le fonctionnement de celle-ci.

On m’a donc reproché quelques fois de ne pas être objectif dans mes tests pour favoriser les partenariats, et pourtant il n’en était rien.

Et bien aujourd’hui avec cette imprimante la donne pourrait bien changer…

Déballage et assemblage

Le carton contient une imprimante dont la partie supérieure est à assembler en grande partie. On y trouve une spatule, quelques mètres de bobines, une carte SD et un lecteur USB. Tout le reste servant de près ou de loin a l’assemblage.

L’assemblage se fait assez facilement, je reproche juste l’absence de notice d’assemblage, pouvant poser problème à un débutant.

Les impressions

Cubre calibration
Yoda

Les impressions sont plutôt correctes, mais présentes quelques défauts de sous extrusion, l’extrudeur semble faire des siennes. Il faut dire que c’est un modèle des plus basique, on espère quand même un peu mieux que sur une Ender 3 au vu du prix plus élevé.

La calibration est convenable, le cube étant juste a 0.2 près. cependant après deux impressions je n’ai pas les mêmes cotes… vous comprendrez par la suite pourquoi

Sur le yoda quelques blob… carte mère 8 bit oblige.

Les défauts

Le plateau accroche bien, très bien, trop bien. J’ai dû chauffer à 110 °C pour pouvoir décrocher les pièces.

Mais ce qui me choque ce sont, la bobine de filament et son support de bobine qui exerce une force du côté droit de l’imprimante.
Celui-ci une fois chargé, se vois soulever le coter opposé de l’imprimante à cause du fort bras de levier, c’est très dommage, et cela déforme la structure de l’imprimante qui reviendra en place au fur et à mesure que la bobine se vide.
C’est une énorme erreur, qui peut mener vos impressions à l’échec.

Du côté des axes Z et X, les roues ne peuvent être ajustées, car il n’y a aucun écrou excentrique. Une erreur impardonnable qui laisse un jeu certain dans les mouvements de l’imprimante.

Pire encore quand les roues s’useront, vous n’aurez aucun moyen d’ajuster cela à part de remplacer les roues….

A déplorer encore la carte est 8bit et les drivers sont probablement des A4988 qui rendent l’imprimante assez bruyante. Aujourd’hui, j’aurai espéré des TMC2208. Les ventilateurs sont eux aussi très bruyants.

Conclusion

Pas de miracle, même en étant gentil. Car cette imprimante imprime, mais je ne lui donnerai qu’un 5/10 la ou même une Ender 3 aurai obtenu un 7/10.

Trop d’erreur a mon gout. Passez votre chemin, vous trouverez bien mieux ailleurs.

Sound Blaster AE-5 le Test

Sound blaster AE-5

S’il est une marque dans le monde de l’informatique qui a traversé les âges, c’est bien Sound Blaster. Particulièrement connue pour avoir été dans les années 90 le standard absolu en matière de son PC . Je vais aujourd’hui vous présenter une nouvelle venue dans ce test de la Sound Blaster AE-5 pure édition.

On déballe la bête

La carte est plutôt belle et présente bien, avec son style Gaming… oui, vous l’aurez compris, elle est RGB et de plus elle est accompagnée de pas moins de 4 strip LED de 30 Cm chacun. De quoi transformer votre tour pc en sapin de Noël.

Soud blaster monté dans le PC

On trouve également une notice en français.

Installation de la carte et des pilotes

La carte s’installe sur un port PCI express x1 et nécessite une alimentation par prise Molex.

Une fois en place, dirigeons-nous sur le site de Sound Blaster pour télécharger et installer les pilotes. (L’adresse étant indiqué sur la notice)

Tout se passe bien et après un redémarrage la carte fonctionne à merveille.

Côté connectique

La carte est dotée de 3 prises jack pour le 5.1, d’une prise optique, d’une prise dédiée au casque, et une prise micro.

connectiques

L’interface

L’interface est, il faut le dire, très agréable. Sur le premier écran, on vous laisse choisir un profil audio, et vous aurez la possibilité de créer par vous-même un profil personnalisé.

Le deuxième onglet propose un équaliser, totalement indispensable si vous utilisez des enceintes avec des basses trop présentes ou des aigus trop perçants.

L’onglet lecture vous permet de régler le nombre d’enceintes, le volume, et enfin de choisir la sortie active entre le casque ou les enceintes. (Pratique pour éviter de débrancher /rebrancher)

Vous pouvez d’ailleurs changer la sortie active en bas à gauche de l’interface à n’importe quel moment.

Là où la carte son se démarque, c’est qu’elle possède un mode pour désactiver tous les traitements audio. Ce qui vous permet d’entendre le son sans aucune modification. Ce qui est pratique pour écouter un rendu musical et réduire la latence dans les logiciels musicaux. Par contre, n’activez surtout pas cette option pour des MP3 en 128kb/s (basse qualité) ou pour YouTube…Vous seriez déçu.

La partie micro est tout aussi plaisante avec des réglages volume, ampli, réduction du bruit (Noise réduction) et annulation d’écho…

Petit bémol, la réduction du bruit n’est pas active. Vous aurez donc une disparition du souffle du micro, mais les frappes au clavier sont toujours présentes. Les bruits environnants étant malheureusement captés.

Dernière option, mais, que je trouve sans intérêt, le scout mode. C’est ni plus ni moins un outil de triche qui vous permet de repérer quelqu’un sur un petit radar grâce au bruit de celui-ci.

Et le son dans tout ça ?

Et bien avec son DAC ESS Sabre ES9016K2M fonctionnant jusqu’en 384 kHz/32 bits, et un taux de distorsion harmonique + Bruit de 0,00032 %… Le son est parfait.

Elle permet une sonorisation 5.1 ou 2.1 au besoin et supporte des enceintes de 16 à 600 ohms de quoi vous laisser le champ libre.

Je ne saurais que trop vous conseiller de bonnes enceintes de monitoring pour profiter de cette très bonne carte, ou vous risquerez de passer à côté de son excellente restitution.

Ou acheter la Sound Blaster AE-5:

Sound BlasterX AE-5 Carte Son PCIe

Pour conclure

Sound Blaster a fait un excellent produit. La carte fait ce qu’on lui demande, sortir un son propre sans distorsion ou bruit parasite. La prise micro est excellente, mais il manquerait juste une véritable réduction active du bruit.

À cela, on ajoute un pilote stable et une interface très agréable et complète.

Cette carte son m’a convaincu.

Et si vous voulez voir ailleurs, vous pouvez consulter mon précédent article sur “bien choisir sa carte son“.

Note: 18/20

Test de la Creality ender 3 X

Ender 3

Il y a de ça quelques mois, je vous ai présenté l’Alfawise U30 une imprimante à faible prix qui offre un volume d’impression correcte et quelques avantages face à sa concurrente directe, j’ai nommé la Creality Ender 3 X .

Je n’estimais pas nécessaire de tester la Ender 3 tellement les modèles sont proche. Cependant voyant qu’une nouvelle version est sorti (3 X) je me suis dit que peut être un test complet intégrant ces nouveautés serai bienvenue.


Déballage de l’imprimante:

Après ouverture du carton on peut découvrir une imprimante en kit mais partiellement assemblé, le montage sera pratiquement identique à celui de la U30, donc pas de surprise environ 30min – 1h pour le commun des mortels.

La ou je commence à apprécier la différence vient des accessoires fournis avec l’imprimante, ainsi on retrouve la spatule, la clé USB et carte mémoire de 8Go, mais surtout on a des pneufits d’avance pour tenir le tube en PTFE et des clips pour éviter un desserrage du tube, 5 buses de 0.4mm en plus de celle qui est prémonté et élégamment un jeux de clef Allen et plate, une aiguille de 0,4mm pour déboucher les buses, des visses supplémentaires et une pince coupante de bonne qualité.

On découvre deux plateaux fournis, un en verre avec une surface de type Ultrabase (très efficace avec le PLA) et un plateau plastique souple avec un buildtak. Des attaches sont fournies pour les différents épaisseur de plateaux.

Les differances avec le model original:

En plus des plateaux et accessoires supplémentaires on peut constater un certain nombre de différences.

Tout d’abord l’extrudeur est passé sur une version MK10 au lieu de MK8, le filament serait mieux entraîné ce qui limite la probabilité de boucher la buse (ou plutôt le radiateur).

Fonctionnalité très intéressante également cette version peu maintenant reprendre une impression après une coupure de courant.

Et dernière amélioration, on peut voir que l’axe Y est maintenant sur roulette en polyacétale sur un rail en V-slot ce qui devrai limiter l’usure.

Et l’impression dans tout ça:

Impression Luffy

Pas de grande surprise, l’impression est propre et ne semble pas produire d’effet peau de saumon comme je pouvais le voir sur l’Alfawise U30.

On retrouve une surface d’impression confortable de 220x220x250.

Impression Chopper

Elle est destinée à imprimer PLA, ABS, TPU ainsi que tous les autres matériaux imprimables à des température compatible avec les 255° de la buse.

Je précise que pour imprimer correctement de l’ABS il faudra construire ou équiper l’imprimante d’un caisson.

Les nuisances sonores semblent légèrement plus faible que sur l’alfawise U30 grâce a des ventilateurs de meilleur qualité.

Mais alors faut il acheter la Creality ender 3 x ou l’alfawise U30?

La réponse est simple, tout dépend du contexte.

L’Alfawise a l’avantage du détecteur de filament et de l’écran tactile mais elle sera difficilement évolutive dans l’immédiat (un firmware sous Marlin stable devrai cependant voir le jour dans les mois à venir)

L’Ender elle propose une imprimante sous Marlin, donc totalement modifiable, ce qui permettra d’ajouter un détecteur de filament mais aussi de tout modifier, ainsi l’ajout d’un BLtouch est tout à fait possible.

Son plateau en verre est de loin le plus plat des deux et les buses fournies vous permettrons d’enchaîner les impressions avec des plastiques différant.

Enfin dernier détaille ergonomique l’ender 3 et 3X on leur lecteur de carte situé à l’avant et le bouton d’allumage se trouve du côté droit.

Conclusion:

L’ender 3x est clairement une bonne imprimante, elle n’a rien à envier à l’Alfawise car présente également sont lot d’avantage et pourra évoluer par la suite.

Et son prix reste très bas, et vous pouvez vous la procurer pour 168.82€ chez Gearbest au moment où j’écris ces lignes.

Alfawise U30, La petite sœur de la U20 plus petite et moins cher

Je ne pensais pas vous reparler de sitôt d’une imprimante de la marque Alfawise mais les choses vont parfois plus vite que prévu et Alfawise n’a pas perdu de temps pour sortir une imprimante qui complète leur gamme d’imprimante 3D, la U30. Imprimante aux aires de déjà vu, celle-ci empreinte directement son style à la Creality Ender 3.

On déballe et on assemble :

Première chose qui saute aux yeux le carton de la bête est de loin beaucoup plus petit. J’ouvre le carton et sous une fine couche de protection à la surface (oui c’est inquiétant). Je découvre imprimante assemblée a 60-70%…Donc plus de travail en perspective. Ici les accessoires sont moins nombreux que sur la U20, un jeu de clef Allen, carte mémoire de 8 Go une clé USB adaptatrice et un échantillon de PLA blanc, de quoi imprimer un cube de calibrage ni plus ni moins.

Ouf une notice certes en anglais mais très explicite nous décris en quelques étapes le montage, et le tout m’aura pris un peu moins d’une heure. Petit souci sur ma version de la notice ils ont oublié de préciser le montage du capteur de fin de course sur l’axe des Z. Mais il se place très simplement sur la structure de l’imprimante.(voir photo ci-contre)

Force est de constater qu’elle a fière allure et qu’elle ne prend pas beaucoup de place, et tous les éléments sont fixé à la structure ce qui rend son transport plus facile.

Premières constatations :

A première vu l’Alfawise U30 est une copie parfaite de la Ender 3, tout y est identique sauf le placement de l’écran qui est passé à gauche et oui il est tactile avec le même menu intuitif que sur la U20. On y retrouve le plateau chauffant de 220x220x250 qui monte lui aussi a 100°C.

Chose qui fâche un peu, le lecteur de carte SD se retrouve à l’arrière de la machine…Bon passe encore.

Elle possède aussi un détecteur de filament. Voilà une chose bien pratique qu’il manquait à la Creality Ender 3. En passant l’extrudeur est repassé au plastique, mais je pense que cela a été fait pour corriger la difficulté très élevé qu’il y avait à enfiler le filament dans l’extrudeur métal de la U20.

En voiture Simone !

C’est parti, j’allume l’imprimante et je retrouve le même plaisir d’utilisation dans les menus, un auto home (anxieux) pour faire venir la tête en position initial, et ouf tout va bien.

Je fais les réglages du plateau aux 4 coins et je place la tête au centre, et encore une bonne surprise, le plateau est parfait, aucun écart entre les coins et le centre c’est agréable de ne pas à avoir à changer le plateau.

Je lance la première impression avec un fichier renard directement disponible sur la carte SD, l’impression se passe bien mais il semble ce modèle 3D est pas mal de défauts (les yeux mal découpés et le remplissage est étrange).

Je lance une deuxième impression mais cette fois c’est un père noël que j’ai pris soin de slicer(trancher) sous Simplify 3D avec les paramètres de la U30.

Et force est de constater que le résultat est propre est le père noël ce porte bien.

Prix et disponibilité :

L’imprimante est disponible sur Gearbest uniquement et pour la “modique” somme de 150-160€. Cliquez ICI

Le coupon de réduction: GBLIVEZYGJ05

Conclusion :

L’Alfawise U30 m’a conquis, Tout a fonctionné au poil pour un si faible prix je dois bien admettre qu’elle fait de l’excellent travail. On peut juste déplorer de ne pas avoir une spatule et le placement de la carte SD à l’arrière de l’imprimante qui ne posera pas problèmes si vous utilisez un ordinateur ou bien un Raspberry pi pour la piloter.

Alfawise U20, évolutivité et pièces détachés

Alfawise U20Je vous ai parlé précédemment de  l’Alfawise U20(voir l’article), une imprimante simple et pas chère qui semble vraiment être intéressante à l’utilisation.

Mais je n’avais pas encore parlé de ce qui se trouve dans le boitier de contrôle de l’imprimante et des évolutions possible.Carte mère longer 3d

Après retrait des 10 vis du boitier, l’ouverture se fait simplement en basculant le dessus du boitier vers l’arrière. Nous pouvons découvrir une carte mère de type longer 3D, celle-ci est bien est câblé avec des détrompeurs, et des systèmes de clip permettes de déconnecter facilement les connections d’alimentation du boitier ainsi que le panneau chauffant. La carte mère n’est malheureusement pas pourvue de drivers amovibles et cela posera problème si vous voulez passer sur des 8832 ou bien sur des tmc 2100.

Cependant, les 4899 qui équipe l’imprimante sont très efficaces on peut juste leur reprocher le bruit généré sur les moteurs. Après recherche on peut facilement se procurer la carte mère ainsi que son écran sur le site d’Aliexpress. (Je vous fais une liste au bas de l’article) Les drivers sont réglables via un petit potentiomètre, par défaut la tension est de 0.85V.

L’alimentation est de type 24 V standard il est possible d’ajuster le voltage avec un potentiomètre pour être sûr de ne pas trop pousser la bête et subir une usure prématurée.

Les moteurs embarqués ne m’ont pas permis de trouver une fiche technique précise depuis les références données. Cependant les drivers étant des 4899 on peut en déduire que les moteurs sont probablement des 1.5A ce qui nous indique un couple bien meilleur que sur la CR-10 et donc peu de chance d’avoir des pas ratés.

Les évolutions possibles :

-Je conseille d’utiliser un relais 12-24 pour contrôler une plaque chauffante 220V, cela permettra une chauffe beaucoup plus rapide de l’imprimante.il faudra prévoir de relier à la terre la structure et le plateau de l’imprimante pour rester protégé contre les risques d’électrocutions. En théorie la plaque pourrait sans problème chauffer le plateau à 130 degrés, mais attention cependant il y a un mais!!!Le firmware propriétaire de l’imprimante limite pour le moment la chauffe du plateau à 100 degrés. Il faudra donc attendre et espérer une évolution de celui-ci pour en profiter pleinement.

-Vous pourrez aussi remplacer la tête par une E3D V6 celle-ci a une ventilation bien mieux localisée et une meilleure dissipation du radiateur sans refroidir le bloque de chauffe…cela apporte une meilleure stabilité des températures et c’est très important si vous imprimez de l’ABS.

Disponibilité des pièces:

Il n’existe à ce jour qu’un seul fournisseur de pièces pour l’Alfawise U20, la boutique Iformer du site Aliexpress.

Voici la liste les pièces du fournisseur officiel de la U20:

Pour acheter l’Alfawise U20 en test:
-Gearbest